Je sais, je sais , vous allez me dire : " quoi , tu n'as pas le moral ? " , et lundi j'avais même dit que je faisais une pause, certes elle a été courte mais très bénéfique ! Le temps de se replonger dans le vie de tous les jours ...

Mais , voyez vous , juillet pluvieux , temps d'automne , ça joue un peu sur mon humeur ... hier , alors que la pluie tambourinait à ma fenêtre , j'avais envie d'un endroit cosy , un ptit coin douillet , un bon bouquin et le dessert qui va avec ...

...je me suis alors souvenue de cette recette lue il y a quelques temps ici , et c'est tout à fait ça dont j'avais besoin ! J'ai suivi la recette à la lettre et j'ai rajouté un toffee sur le dessus pour un caramel coulant.

Je l'ai dégusté tiède , tout en lisant le numéro de Gusto ramené d'Aurillac , consacré à l'histoire de la femme dans la cuisine . Je vous invite à le lire, on y apprend moultes choses intéressantes sur le pourquoi de la présence des femmes à la cuisine , le vocabulaire culinaire dans la littérature ( Balzac, Zola ...j'adore toutes ces descriptions  ) ... je me suis régalé ...avec les 2 !

Le résultat : les parfums du riz Thai se développent au cours de cette cuisson très lente , la douceur du caramel , le réconfort immédiat garanti ( si si je vous assure )... je vous le conseille vivement en cas de coup de fatigue ou de baisse de moral ...( Tit' c'est la recette idéale " retour d'Aurillac difficile " !!! )

DSC_4234